Version françaiseEnglish version

Glossaire Français / Anglais des antiquités

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Label SNACO village antiquaires.jpg
Label 2017 "Antiquité qualité" dans la catégorie "Village d'antiquaires" du SNCAO

Local à louer

N'hésitez par à nous contacter pour une demande de local.
Actuellement nous avons un local de 21m² à louer
Nous recherchons en particulier des antiquaires spécialisés en bijoux anciens ; les livres anciens ; objets de curiosités ; numismatique ; pendulerie/horlogerie ; orfèvrerie ; argenterie ; miniatures ; bronzes ; armes anciennes ; instruments scientifiques anciens ; maquettes anciennes ; papier peints anciens et antiquités modernes des décennies 1940 à 1970...

Galerie expertisée

logo FNEPSA.gif
L'Hôtel Dongier Antiquités fait appel à un expert affilié à la Fédération Nationale des Experts Professionnels en œuvres d'Art afin d'offrir à la clientèle le maximum de garantie.

Mobilier Provençal au XVIIIème siècle

LES PRINCIPALES CARACTERISTIQUES :
Le mobilier provençal reflète le mode de vie d’une bourgeoisie rurale riche et d’une noblesse terrienne ayant le sens aigu de l’usage et de l’esthétique.
Les fustiers provençaux (artisans du bois, art de compagnon) ont la maîtrise des techniques du bois. Ils sont passés maître dans l’art de la moulure, la technique de l’élégi qui permet de mettre en valeur les panneaux de noyer en les entourant de moulures qui forment relief, taillés dans une seule pièce de bois. Le galbe et contre galbe du meuble est un particularisme fort.
La ligne n’est que courbe et contre courbe, elle engendre des galbes et contre-galbes.

LES MATERIAUX
Les noyers sont transportés jusqu’à Avignon ou Arles où ils sont entreposés pendant de longues années pour le séchage.
Emploi également de l’olivier, bois souvent peints à « l’orcanette » d’un rouge sombre, transparent très particulier.

L’ORNEMENTATION
Les motifs doivent être équilibrés, harmonieux et en étroit rapport avec le bâti du meuble
(assemblage des différentes parties en « queue d’aronde).
Traverse ajourée ornée d’une coquille ou d’une urne couverte ( à l’antique) rameaux d’olivier ou de laurier, longues entrées de serrures, gonds épais de toute la hauteur des portes – coquille rocaille souvent asymétrique.

LE MOBILIER PROVENCAL XVIII EST TRES VARIE
miroir provencal1.jpg
Miroir Provençal Louis XV
Les miroirs :
Les miroirs et les glaces expriment le goût des provençaux pour la lumière et le faste.
Les cadres en bois doré, restera une production luxueuse réservée à l’élite.
La diffusion des miroirs semble avoir été facilitée par les foires de Beaucaire, ville située en bordure du Rhône, voie de communication entre l’Orient et l’Occident.
Bien que les artisans provençaux cherchèrent à copier les modèles parisiens ils utilisent le répertoire décoratif naturel de leur région, courbes et moulures, pampres, raisins, olives, laurier. Ils utilisent au mieux la double influence de Paris et de l’Italie pour créer un style bien particulier.
Les glaces de Beaucaire sont en bois de tilleul doré, surmontées d’un fronton sculpté avec au centre un petit miroir ovale, et décorées de feuilles de vigne, de raisins ; le miroir proprement dit est enchâssé dans de la reparure.
Les sculpteurs provençaux ( par exemple la famille Bernus de Mazan) travaillent le bois tendre comme le tilleul ce qui leur permet de réaliser une sculpture très souple, inventive, qui capte la lumière. Souvent le sculpteur provençale conservent quelquefois les rocailles du style Louis XV.
Armoire biblique du Languedoc 1.jpg
Armoire biblique du Languedoc
Armoires provençales singulières – armoires prestigieuses :
-L’armoire provençale biblique est emblématique de l'art religieux provençal, elle raconte sur 6 ou 12 panneaux des épisodes de l’ancien testament sous un fronton sculpté imposant avec sirènes, hamadryades, anges ou chimères.
Autres thèmes : thème des quatre saisons, les quatre vertus, les quatre parties du monde, les quatre éléments.
Puis le décor se réduit à des motifs végétalistes.
Armoire de mariage provencale1.jpg
Armoire de mariage provençale
-La garde robe :
Des moulures encadrent les panneaux qui restent unis agrandissement du volume au XVIIème siècle, peu à peu, les corniches se cintrent et les pieds sont galbés , portes chantournées ainsi que la traverse du bas. Les entrées de serrure et les gonds forment une ornementation de ferronneries caractéristiques de l’art provençal.
Armoire Uzes 2(001).jpg
Armoire Uzes avec sa polychromie d'origine à l'or
-L’armoire d’Uzès –armoire de mariage :
Armoire provençale sans fronton, décor peint, influence du style du Roi Soleil.
Décor en six panneaux, 3 par portes, un petit au milieu peint d’un médaillon miniature représentant chaque époux.
Pour le fond on trouve le noir mais également des verts bleutés « vert d’Uzès quelques rares fond rouges ou blancs ivoire.
Le Buffets à gradin ou à glissant :
Deux corps en réduction – sert à ranger la vaisselle à gradin, en retrait à l’arrière offrant un plateau servant de décharge, ce volume de rangement est fermé par deux portes coulissantes latérales au centre des quelles une partie fermée appelé tabernacle.
Le bas du glissant s’apparente à la crédence ou buffet bas.
Le pétrin et la panetière :
Pour le pétrissage, stockage et découpage du pain posé sur des pieds tournés sous une corniche renversée , parois de noyer massif lisses, traverses sculptées.

La panetière au fronton à turlupets ou candelie, assortie au pétrin qu’elle surmonte.
encoignure1.jpg
Encoignure peinte d'époque XVIIIème siècle
L’encoignure ou cantoniero :
Elle est typique des intérieurs provençaux
C’est un buffet d’angle à façade galbée, à forme très élancée au XVIIIème siècle.
console PILLOT (1).jpg
Console Provencale Louis XVI
Consoles:
Meuble emblématique de la Provence
Table console placée face à la cheminée entre deux fenêtres sous une grande glace ou tableau, trumeau.
Plateau en saillie, décor de masques sur la ceinture, entretoise à coquille.
Grandes coquilles ajourées caractéristiques.
Commode Provence.jpg
Commode Provençale Louis XV
commode provençale:
Ce meuble apparaît en Provence vers 1690, Paris l’adoptera vers 1708.
Meuble provençale XVIIIème siècle par excellence : ex commode Nîmoise la plus prisée aux motifs ajourés, style rocaille.
Les modèles sont très variés avec une grande liberté d’expression (ébéniste Bernard Tureau dit Toro de Toulon).
A partir de 1740, les façades et les côtés vont se bomber et se chantourner.
La commode est offerte aux mariés : elle est en bois précieux de placage, de marqueterie.
Vers 1770, les formes sont droites, et les pieds restent galbés pour certaines.
Certaines sont enduites d’ocre jaune ou d’un vert pâle proche du vert d’Uzès, d’autres sont ornées de saynetes, procédé inauguré en Italie du Nord appelé « arte povera » bien moins onéreux qu’une peinture au pinceau car ce sont des dessins réalisés en papier découpé puis peints et collés sur le fond enduit d’ocre ou de bleu.

RETROUVER LES COMMODES ANTIQUAIRES à l’Hôtel Dongier
RETROUVER LE MOBILIER PROVENCAL AU XVIIIème SIECLE à l’Hôtel Dongier