Version françaiseEnglish version

Local à louer

Actuellement nous avons des locaux de 15m² à 75m² à louer.
Nous recherchons en particulier des antiquaires spécialisés en bijoux anciens ; livres anciens ; objets de curiosités ; numismatique ; pendulerie/horlogerie ; orfèvrerie ; argenterie ; miniatures ; bronzes ; armes anciennes ; instruments scientifiques anciens ; maquettes anciennes ; papier peints anciens et antiquités modernes des décennies 1940 à 1970...
N'hésitez par à nous contacter pour une demande de local.

Glossaire Français / Anglais des antiquités

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Label SNACO village antiquaires.jpg
Label 2018 "Antiquité qualité" dans la catégorie "Village d'antiquaires" du SNCAO

Galerie expertisée

logo FNEPSA.gif
L'Hôtel Dongier Antiquités fait appel à un expert affilié à la Fédération Nationale des Experts Professionnels en œuvres d'Art afin d'offrir à la clientèle le maximum de garantie.

Les boîtes à musique

Les boîtes à musique, objets d'art ou de curiosités:

Les mécanismes à musique, sont parfois si complexes qu’ils sont des chefs d’œuvres d’imagination.
Un des plus anciens instruments de musique, l’orgue, aurait été mécanisé dans l’antiquité grâce à un système hydraulique envoyant l’air dans les différents tuyaux.
Puis on crée des dispositifs à timbres ou à lames comportant un cylindre goupillé qui actionne des leviers porteurs de marteaux qui frappent des cloches, les cloches furent remplacées par des timbres.
Le premier instrument à avoir été actionné ainsi mécaniquement est le carillon des cathédrales et des beffrois, dès le XIVème siècle.
Au XVIème siècle le système est appliqué aux horloges et pendules.
Au XVIIIème siècle les mécanismes musicaux sont en plein essor et inspirent Haydn et Mozart qui écrivent pour ces instruments.
Boite a musique a 2 refrains    le petit duc et la jolie parfumeuse (1).jpg
Boîte à musique à deux refrains " le petit duc et la jolie parfumeuse"
En 1796, Antoine Favre, un Genevois, crée la « pièce à musique » dont le son musical n’est comparable à celui d’aucun autre instrument.
Il s’agit de lames d’acier serrées dans un étau à des hauteurs différentes qui émettent des sons du grave à l’aigu, les lames sont fixées devant un cylindre muni de goupilles.
On fabrique des pièces à musique de toute grandeur, à l’origine cinq, sept et neuf lames puis le clavier comporte plus de cent cinquante lames jouant 12 à 16 mélodies.
Le mouvement est placé dans un coffret appelé « boîte à musique ».
Automate boite a musique  la petite marchande de fleurs  epoque fin 19eme (1).jpg
Automate boîte à musique " la petite marchande de fleurs " époque fin 19ème
Les pièces les plus rares sont destinées aux grands de l’époque.
Le pendule à automates vendue en 1758 à Ferdinand VI contient un carillon de 9 cloches jouant six airs, le chant d’un oiseau est produit par une serinette à 9 flûtes et le principal automate est un berger qui joue du chalumeau.
Les horloges à musique, boîtes à musique, tabatière à musique sont exportées dans le monde entier, celles à destination de Chine, doivent jouer des airs exclusivement Chinois.
Pour l’amateur la boîte à musique devient un coffret précieux incrusté, marqueté, véritable objet d’art.
Au XIXème siècle, les inventions se succèdent jusqu’à l’apparition du phonographe en 1877.